In memoriam

 

Dans cette section, vous trouverez quelques policières et policiers décédés en service au cours des dernières années.

 

 

In this section you will find some police officers died in service in recent years.

Francis Deschenes 

12 septembre 2017
  

Le gendarme Deschênes est décédé le 12 septembre 2017à la suite d'un incident survenu sur l'autoroute transcanadienne, près de Memramcook NB alors qu'il s'était arrêté pour aider un automobiliste sur le bord de la route. Le gendarme Deschenes est devenu policier à la GRC en 2004.

Jacques Ostigny

21 septembre 2016

L’agent Jacques Ostigny, patrouilleur au poste principal de la MRC de la Haute-Côte-Nord, est mort en devoir le 21 septembre. Il est tombé en arrêt cardiorespiratoire alors qu’il effectuait des recherches pour retrouver une personne en détresse dans un sentier du fjord du Saguenay, inaccessible en véhicule. Il a été récupéré par un avion des Forces armées canadiennes et transporté à l’hôpital le plus près, où son décès a été constaté.

Thierry LeRoux

14 févier 2016

Vers 22h30, Thierry Leroux et un de ses collègues policiers du corps de police de la communauté autochtone de Lac-Simon ont été appelés à se rendre à une résidence pour une chicane. Lorsqu'ils sont arrivés sur les lieux, un coup de feu a été tiré en direction des policiers. Un des policiers a été atteint gravement. Thierry Leroux est décédé quelques heures plus tard. Il était âgé de 26 ans et cumulait six mois d'ancienneté au sein des forces policières. 

                                 

Peu après le drame, le tireur, Joseph Anthony Raymond Papatie, 22 ans, a écrit sur sa page Facebook: «Désolé tout le monde, je m'en vais. J'ai tué un policier.» À la suite de la parution de ce message sur Facebook, plusieurs internautes ont écrit des messages de stupéfaction et l'ont sommé de ne pas commettre cet acte. 

 

      Dave Ross, Douglas James Larche et Fabrice Georges Gevaudan

                                             4 juin 2014

Trois policiers de la GRC ont été tués le mercredi 4 juin 2014 à Moncton, dans le Nouveau-Brunswick. Deux autres policiers ont été blessés. L’auteur de cette fusillade serait Justin Bourque, âgé de 24 ans. Les trois policiers qui ont été abattus sont Fabrice Gevaudan 45 ans, Douglas James Larche, 40 ans et Dave Ross âgé de 32 ans originaire de Victoriaville. Ce policier avait un enfant de 19 mois et sa conjointe attend un autre enfant pour le mois de septembre prochain.

 

Steve Déry         

2 mars 2013        

 

L'agent Steve Déry est mort en service, après avoir été atteint par balle à Kuujjuaq le samedi 2 mars 2013. L'événement est survenu lorsque deux agents du corps de police régional Kativik ont été appelés à intervenir dans une affaire de violence conjugale dans une résidence. À leur arrivée vers 21h30, les deux policiers sont sortis de leur véhicule et le suspect a ouvert le feu dans leur direction. L'agent Déry a succombé a ses blessures à l'hôpital dimanche matin le 3 mars. Son coéquipier a quant à lui subi des blessures graves, mais il est hors de danger. Le corps du suspect dans cette affaire a été retrouvé sans vie dimanche vers 14h40 lorsque le groupe d'intervention de la Sûreté du Québec est entré à l'intérieur de la résidence.

 

L'agent Déry était agé de 27 ans et travaillait pour le corps de police régional Kativik depuis trois ans.

 

 

Donovan Lagrange

7 octobre 2012

 

Le 6 octobre 2012 vers 14:20, l'agent Donovan Lagrange revenait à sa voiture de patrouille avec les documents d’un conducteur intercepté sur l’autoroute 640 Est à Bois-des-Filion, lorsqu’il a été heurté de plein fouet par un véhicule circulant sur l'autoroute. Il a été projeté sur plusieurs mètre et a succombé a ses blessures dans un centre hospitalier le 7 octobre vers 00:15.

 

Âgé de 33 ans, l’agent Donovan Lagrange travaillait depuis neuf ans à la Sûreté du Québec. Il était le conjoint de l’agente Vanessa Lapointe et gendre du capitaine Daniel Lapointe membres de la S.Q.  

 

Katia Hadouchi

26 septembre 2012 

 

L'agente Katia Hadouchi est décédée en service le 26 septembre 2012 vers 18:35. Elle répondait a un appel d'urgence concernant une violence familiale lorsqu'elle a perdu le contrôle de son véhicule de patrouille dans la municipalité de Saint-Ambroise-de-Kildaire. L'auto-patrouille a fait plusieurs tonneaux avant de percuter un arbre. Transportée d'urgence au centre hospitalier de Joliette, son décès a été constaté au courant de la nuit.  

 

L'agente Katia Hadouchi, d'origine algérienne, était âgée de 23 ans et elle travaillait à la Sûreté du Québec de la MRC de Matawinie à Rawdon depuis seulement deux ans.

 

Selon le rapport du coroner Bélisle, la vitesse excessive (180 KM) et la négligence de la SQ à faire réparer les voitures de marque GM (Chevrolet Impala) qui étaient visées par un rappel sont les causes du décès de l'agente Hadouchi.  

Vincent Roy

1 décembre 2011

 

 

L'agent Vincent Roy est mort en devoir après avoir été happé par un camion alors qu'il effectuait une intervention de routine en bordure d'une route rurale des Cantons de l'Est. L'agent Roy a immobilisé son véhicule de patrouille dans l'accotement d'une route provinciale, derrière une petite voiture qu'il venait d'intercepter. Le policier avait terminé son intervention et s'en allait rendre les documents à l'automobiliste. C'est à ce moment que le policier a été heurté violemment par le miroir de côté du poids lourd. Sa mort a été instantanée.

 

Âgé de 37 ans, Vincent Roy était le père de deux enfants et travaillait pour le service de police de Bromont depuis le mois d'août 2011. Il avait travaillé auparavant à la Gendarmerie Royale du Canada, dans un détachement de l'Alberta.

 

Sébastien Coghlan-Goyette

14 novembre 2010

 

L'agent Coghlan-Goyette est décédé à la suite d’une collision sur la route 340, à Les Cèdres, en Montérégie. Le jeune patrouilleur répondait à un appel d'urgence lorsqu'il a heurté un chevreuil avec son véhicule de patrouille. Il était accompagné de madame Sophia Rigas, 22 ans, une étudiante en techniques policières du cégep John Abbott, également décédée lors de la collision. L'agent Coghlan-Goyette était âgé de 25 ans et travaillait à la Sûreté du Québec depuis avril 2007.

 

Doug Coates

16 janvier 2010  

 

Le surintendant Doug Coates, de la Gendarmerie royale du Canada, a été retrouvé sans vie à Port-au-Prince à la suite du tremblement de terre à Haïti. Le surintendant Coates assumait les fonctions de commissaire intérimaire des opérations de la mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH). Au cours de ses 32 années de carrière, il a accompli des fonctions de police contractuelle, de police fédérale et de police internationale.

 

Mark Gallagher

14 janvier 2010  

 

Le sergent Mark Gallagher, de la Gendarmerie royale du Canada, a été retrouvé sans vie à Haïti à la suite du tremblement. Le sergent Gallagher a été retrouvé sous les décombres de sa résidence à Port-au-Prince par un policier de la Sûreté du Québec. Marié et père de deux enfants, le sergent Gallagher était âgé de 50 ans.

 

"C'est la première fois qu'un policier canadien est tué en service actif dans le cadre d'une opération internationale de maintien de la paix", a révélé le Premier ministre Stephen Harper dans un communiqué de presse. 

 

Eric Czapnik

29 décembre 2009

 

Eric Czapnik, un policier du service de police d'Ottawa, a été poignardé à mort, tôt mardi matin le 29 décembre 2009, à l'entrée de l'urgence du Campus Civic de l'Hôpital d'Ottawa. Le suspect est un ancien agent de la GRC. L’agression est survenue vers 4h30 à l'extérieur de l'établissement situé avenue Carling, dans l'ouest de la ville. Le décès de la victime a été constaté à 5h30. Âgé de 51 ans, le policier travaillait pour la police d'Ottawa depuis les trois dernières années. Ce père de quatre enfants a été poignardé dans le cou alors qu'il venait d'arriver à l’Hôpital afin d'intervenir relativement à un autre événement. 

 

 

Mélanie Roy

7 septembre 2009

 

La vie de Mélanie Roy, une jeune femme de 21 ans qui venait de commencer sa carrière à la police de Lévis, s'est brusquement terminée lundi matin le 7 septembre 2009 lorsqu'elle a percuté le pilier d'un viaduc sur l'autoroute 20 à bord de son auto patrouille à Lévis. Vers 8h15, la policière roulait en direction ouest lorsqu'elle a perdu le contrôle de son véhicule dans une courbe sous l'échangeur de l'autoroute 73 près des ponts qui mènent à Québec. Sa voiture a alors effectué plusieurs tonneaux avant de percuter le pilier de l'échangeur. Blessée gravement, la jeune femme a été transportée au CHUL, où son décès a été constaté.

 

La policière avait reçu un appel d'urgence pour porter assistance à un cycliste inconscient qui était tombé dans un fossé.

 

Daniel Tessier

2 mars 2007

 

Le sergent-détective Daniel Tessier de la police de Laval a été abattu d’une balle à la tête alors qu’il participait à une opération qui se déroulait à la maison d’un couple soupçonné de faire partie d'une organisation criminelle active dans le trafic de cocaïne, qui a été menée à Brossard. Le sergent-détective Tessier âgé de 41 ans était au service de police de Laval depuis 17 ans. Il laisse dans le deuil son épouse, également agente de police, ainsi que deux filles âgées de 10 et de 12 ans.

 

Le 13 juin 2008, le jury a rendu son verdict en acquittant Basil Parasiris, accusé de meurtre au premier degré sur le policier Daniel Tessier. Basil Parasiris a agit en légitime défense lors d'une opération policière abusive, illégale et empreinte d'amateurisme. Parasiris s'était retrouvé devant les tribunaux pour avoir fait feu sur des policiers qui étaient entrés dans sa maison, le 2 mars 2007 à 5 h le matin. Ceux-ci exécutaient alors un mandant de perquisition que le juge Guy Cournoyer a qualifié d'illégal. Le directeur de la police de Laval, Jean-Pierre Gariépy, n'a pas mâché ses mots. "S'il y a une personne sur laquelle repose la faute de la mort de Daniel Tessier, c'est Basil Parasiris". Jean-Pierre Gariépy s'est dit choqué et déçu du verdict.  

 

 

Valérie Gignac

14 décembre 2005 

 

L'agente Gignac et son partenaire répondaient à ce qui semblait être une banale dispute familiale se déroulant dans un appartement de Laval. Le suspect tira au travers de la porte d'entrée avec une arme de forte puissance atteignant l'agent Gignac en plein estomac. L'agent Gignac âgée de 25 ans était au service de la police de Laval depuis 5 ans. Elle laisse dans le deuil son mari, également agent de police à Laval.

 

Le 16 juillet 2008, la commission de santé et sécurité au travail (CSST) a blâmée le Service de police de Laval dans son rapport sur la mort de la policière Valérie Gignac. Les policiers se tenaient devant la porte de François Pépin, et ce dernier a commencé à tirer à travers la porte, tuant ainsi la policière. Le rapport de la CSST souligne que l'analyse de la situation était erronée et que le fait que Valérie Gignac était placée devant la porte montre que la technique d'intervention était inappropriée et dangereuse. Selon la CSST, les policiers doivent être formés sur les techniques d'ouverture forcée des portes et des diverses façons d'intervenir. Le service de police de Laval a déjà acquiescé.

 

 

Patrice Lévesque

27 septembre 2003

 

L'agent Lévesque fut tué dans un accident d'avion alors qu'il transportait un prisonnier des Îles de la Madeleine à Gaspé. L'avion de type Piper Navaho s'est écrasé dans une région boisée située à approximativement à deux kilomètres de l'aéroport, tuant le prisonnier et le pilote.

 

L'agent Lévesque avait 24 ans et cumulait seulement 7 mois de service à la Sûreté du Québec.

 

Antonio Arseneault

6 octobre 2002

 

Le caporal Antonio Arseneault de la Sûreté du Québec ainsi que M. Jean-Yves Thérrien, surveillant routier à Transport Québec, trouvèrent la mort lorsque, afférés à fermer une voie pour placer des cônes derrière un autobus scolaire en panne sur l'autoroute, un automobiliste conduisant une voiture heurta les 2 hommes. Le caporal Arseneault fut tué instantanément tandis que Jean-Yves Thérrien décéda à l'hôpital. Le caporal Arseneault cumulait 30 ans de service à la Sûreté du Québec.

 

La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) a divulgué les conclusions de son enquête relativement à l'accident ayant causé la mort du caporal Antonio Arseneault et de M. Jean-Yves Therrien. Parmi les causes retenues pour expliquer cet accident, notons, entre autres, que la méthode de travail utilisée pour établir la zone de déviation à l'aide de repères visuels ne protégeait pas les travailleurs contre le risque d'être heurté par un véhicule en mouvement. 

 

 

Benoit L'Écuyer

28 février 2002

 

L'agent L'Écuyer du service de police de Montréal, fut tué par balle à la fin d'une brève poursuite en voiture. Après être entrés en collision, trois suspects sortirent du véhicule pourchassé et ouvrirent le feu. L'agent L'Écuyer, comptait sept ans de service et laissa dans le deuil son épouse et ses deux enfants.

 

Son assaillant, Stéphane Boucher, a été reconnu coupable, le 2 novembre 2003, de meurtre prémédité. Il devra donc passer un minimum de 25 ans en prison avant d'être admissible à une libération conditionnelle. 

 

 

André Lalonde

29 avril 1996

 

L'agent Lalonde du SPCUM a immobilisé un véhicule déclaré voler et demandé les papiers d'identification au suspect, mais il a été abattu à bout portant par plusieurs balles et il est mort sur les lieux. L'agent avait 59 ans et comptait 29 ans de service.

 

Odette Pinard

27 novembre 1995

 

L'agente Pinard du SPCUM était seule dans un poste auxiliaire remplissant un rapport lorsque son assaillant est entré et l'a abattue à bout portant par balle à la tête. Elle avait 30 ans et cumulait 10 ans de service au SPCUM. 

 

Selon les confidences d'un délateur, la policière aurait été abattue par deux membres d'un gang de rue. Ils auraient voulu détourner l'attention de la police pour commettre un vol de matériel informatique. Les suspects ont depuis quitté le pays et se seraient réfugiés en Haïti. Il n'existe aucun traité d'extradition entre le Canada et Haïti. 

 

Denis Nadeau

28 avril 1995

 

Le chef de police de Sainte-Marie de Beauce, Denis Nadeau, a été abattu alors qu'il répondait à un appel pour une dispute conjugale à Sainte-Marie le 28 avril 1995. Le tireur qu’il connaissait l’a atteint par balle. Gisant par terre pendant trois heures environ, le chef Nadeau est décédé plus tard.

 

Ses collègues ont regardé la scène impuissants car des tirs de la maison du suspect ont empêché la police d’atteindre la chef Denis Nadeau.

 

Yves Phaneuf

19 juin 1991

 

L'agent Phaneuf du S.P.C.U.M. a immobilisé un cycliste à 03:00 du matin pour le questionner parce qu'il avait un comportement étrange. Il y a eu confrontation physique entre les deux individus. Le suspect a réussi à désarmer l'agent Phaneuf et l'a atteint par balles à bout portant au visage.

 

Le suspect a été capturé plus tard et déclaré non coupable pour cause d'aliénation mentale. L'agent Phaneuf avait 25 ans et cumulait 2 ans de service au S.P.C.U.M. 

 

Marcel Lemay

11 juillet 1990

 

Le caporal Lemay de la Sûreté du Québec était membre de l'escouade d'intervention tactique et il est mort de blessures par balle après un affrontement armé entre la police provinciale et les Mohawks à cause d'un différend territorial près d'Oka.

 

Le caporal Lemay avait 31 ans et comptait 11 ans de service à la S.Q.  Le ou les suspects de ce meurtre ne furent jamais arrêtés.

 

Richard Rochefort

26 juin 1988 

 

L'agent Richard Rochefort de la Sûreté du Québec et un pilote civil (Gilles Brunet) furent tués dans un accident d'avion (Cessna 172) à St-Simon de Rimouski.

L'agent Rochefort effectuait une surveillance aérienne pour une opération de sécurité routière. En raison de la faible vitesse de vol requise afin de suivre les véhicules, l'avion a soudainement décroché lorsque le pilote a tenté de faire un virage en direction ouestL'avion aurait fait quelques montées et descentes et a finalement piqué du nez sur un terrain agricole, à St-Simon.

Âgé de 33 ans, l'agent Richard Rochefort, travaillant pour la Sûreté du Québec depuis 1972 (16 ans) et était posté au Quartier Général de la Sûreté du Québec à Rimouski. Il a laissé dans le deuil sa femme et son jeune garçon de 4 ans.